0:00 / 0:00

www.ctg.com

La souplesse du cloud à la disposition des institutions financières

17 octobre

L'article de Frédéric Warrant, Solution Architect à CTG Luxembourg PSF pour https://www.soluxions-magazine.com

Au Luxembourg, les institutions financières peuvent désormais profiter de l’élasticité du cloud public pour faciliter leur travail quotidien. Une opportunité qui se décline sous des formes très variées, adaptées aux besoins spécifiques de chaque client.

Le 6 février 2018, le projet de loi 7024 qui assouplit le secret professionnel fixé par l’article 41 de la loi du 5 avril 1993 relative au secteur financier dans le cadre d’un outsourcing a été adopté. Cette modification du cadre légal peut paraître obscure, mais elle permet aux différentes institutions financières d’avoir enfin recours à des outils technologiques déjà largement utilisés dans d’autres secteurs. Parmi ceux-ci, on trouve le cloud public. « Cet assouplissement de la loi va notamment permettre aux sociétés contrôlées par la CSSF de s’orienter vers de nouvelles solutions cloud, indique Frédéric Warrant, Solution Architect au sein de CTG Luxembourg. Le cloud offre de nombreuses opportunités aux sociétés ou institutions actives dans le secteur financier, mais certains points nécessitent aussi plus d’attention quand on implémente une telle solution. C’est là que les experts de CTG Luxembourg ont un rôle à jouer. »

Faire son shopping dans le cloud

Le principal avantage du cloud pointé par Frédéric Warrant est sa grande élasticité. « Le client va pouvoir faire son shopping dans le cloud, à la carte. Derrière l’appellation cloud, on trouve en effet plusieurs réalités : la mise à disposition de serveurs – c’est l’IaaS, Infrastructure as a Service –, la mise à disposition de hardware et de software – le PaaS, Platform as a Service –, ou encore la location de software – le SaaS, Software as a Service. Notre rôle, c’est d’écouter les besoins du client et de lui proposer la meilleure solution. L’avantage avec la formule cloud, c’est qu’on peut aussi augmenter ou diminuer rapidement les ressources nécessaires en fonction de l’évolution des besoins. »

Un autre intérêt du cloud public pour les entreprises ou institutions est de permettre une mutualisation, voire une délégation des compétences. « Auparavant, chaque structure devait investir beaucoup de temps et d’argent pour sécuriser suffisamment sa propre infrastructure informatique », poursuit Frédéric Warrant. « En basculant sur le cloud public, on peut louer un morceau d’infrastructure hautement sécurisé. On se décharge donc de cet impératif de sécurisation en délégant cette compétence aux sociétés qui offrent la solution cloud. »

Le revers de la médaille

Si le cloud public présente donc des avantages séduisants, notamment pour les institutions financières, cette solution doit aussi être implémentée en restant attentif à différents éléments. « Tout d’abord, le cloud public présente certes un coût très compétitif mais il faut garder à l’esprit que, pour de l’IaaS, on doit payer la bande passante qui est utilisée, prévient Frédéric Warrant. En outre, le cloud fonctionnant de manière très souple et donc très différemment des systèmes « privés », toutes les applications ne pourront pas y basculer sans certaines adaptations. Enfin, s’il est vrai qu’on peut déléguer la sécurisation de l’infrastructure au prestataire qui propose la solution cloud, il ne faut pas oublier de sécuriser ce qui est bâti sur cette infrastructure. »

C’est pour éviter ces différents écueils que Frédéric Warrant préconise un accompagnement par des spécialistes. « Chez CTG Luxembourg, nous ne vendons pas un produit en particulier. Cela nous permet de comparer avec le client les offres des nombreux fournisseurs cloud du marché et de proposer ce qui convient réellement à ses besoins. Pour cela, nous comparons les différentes fonctionnalités proposées et nous essayons d’optimiser les coûts. Par ailleurs, nous pouvons prendre en charge le design des solutions, la migration des applications et des données, mais aussi aider à implémenter et à opérer les différents systèmes et produits. »

Des solutions sur-mesure

Le sur-mesure est donc une véritable marque de fabrique du cloud made in CTG Luxembourg. « On peut intervenir ponctuellement, mais aussi travailler globalement à la transformation de l’infrastructure d’un client, précise Frédéric Warrant. Nos clients choisissent ce qui leur convient le mieux. Du côté du secteur financier, la modification de la loi étant encore récente, beaucoup de sociétés sont en recherche d’information, mais elles hésitent encore souvent à sauter le pas. Par contre, en dehors de ce secteur, nous comptons déjà des clients sur le cloud public. Nous avons par exemple un grand client qui utilise Microsoft Office 365, mais qui héberge aussi des serveurs chez AWS tout en utilisant des solutions SaaS achetées chez des fournisseurs tiers… Les possibilités sont donc très nombreuses et nous sommes capables de construire des solutions sur-mesure pour tous nos clients. »

par

Source

convaincu(e) ?
postulez sans attendre !

La manière dont nous gérons le talent vous plaît ? Ne perdez plus une minute et postulez pour l’un des postes vacants. Qui sait, vous serez peut-être notre prochain nouveau collaborateur…

Trouver mon job

Copyright © 2018 de Computer Task Group, Inc. Tous droits réservés.

Bonjour ! Nous utilisons des cookies sur ce site. En utilisant notre site, vous acceptez notre politique en matière de cookies.
Vous voulez en savoir plus à ce sujet ? Lisez tous les détails.